Et si on partait ?
 

Vietnam

27 mai 2014

04/06/2014

Nous voilà donc sans nos vélos mais avec nos parents qui sont venus nous rendre visite durant 3 semaines. Les 3 premiers jours nous les consacrons à visiter la ville et quelques village aux alentours d’Hanoï.

JPEG - 269.6 ko

Pour nous rendre dans les différents village, qui ont chacun leurs particularités, nous avons loué une voiture avec chauffeur. Cette solution était la moins cher (pour 5 personnes) mais surtout la plus facile. Il faut savoir qu’au Vietnam il est interdit de louer ou de conduire une voiture

pour nous les Européens. Quand on voit leurs façons de rouler, nous étions bien content de ne pas devoir conduire. Nous avons visité notamment un village de production d’articles en soies (enfin surtout des magasins :), ainsi que deux petits villages typiques et bien conservés.

JPEG - 269.3 ko

Après cette acclimatation de quelques jours, nous avons pris le train de nuit en direction du nord du Vietnam et des montagnes. Nous sommes arrivés le lendemain matin à Sapa, cette ville est connue pour ses rizières en terrasse et ses randonnées. Nous avons vraiment appréciés les deux jours de randonnées que nous avons fait. Le premier jour nous étions accompagnés par 7 villageoises.

JPEG - 246.1 ko

Les habitants des villages sont tous des minorités ethniques et par conséquence sont très pauvres. Les hommes travaillent dans les rizières et les femmes accompagnent les touristes dans le but de leur vendre des produits artisanaux ( Sac à main, taie d’oreillé, ...). Cette expérience en compagnie de ces villageoises, qui parlent bien Anglais et même un peu Français, était très enrichissante.

De Sapa, nous avons repris le train de nuit pour rentrer à Hanoï ou une voiture de notre hôtel nous attendait pour nous emmener à Ninh Binh qui est connut pour sa "Baie d’Along Terrestre" . Cette région est remplie de pitons de pierre calcaire appelé plus facilement BITE par les deux mamans.

JPEG - 261.9 ko

Les excursions principales se font en bateau. La balade est parsemer par un ensemble de grotte que nous traversons sur notre embarcation. Les personnes qui rament ont une technique très spéciale : ils rament avec leurs pieds.

La suite, et avant dernière étape au Vietnam, est l’Ile de Cat Ba et la fameuse Baie d’Along.

JPEG - 293.8 ko

Tout d’abord nous sommes restés quelques jours sur cette ile pour nous reposer et profiter de la plage et de la mer. Leur spécialité culinaire est comme vous pouvez l’imaginer les fruits de mer cuit au hot pot. Le hot pot est une espèce de fondue où nous cuissons les fruits de mer (et la viande) ainsi que des légumes dans un bouillons bien épicé. De là, nous avons embarqués pour une croisière de deux jours en Baie d’Along sur une jonque privée. Nous étions nous 5 sur ce bateau tout confort ainsi que 2 membres d’équipage et notre guide francophone. Durant les deux jours nous avons navigué entre les pics, fait du kayak, nager dans un décor de rêve et surtout mangé comme des rois un ensemble de fruit de mer délicieux.

De retour sur notre ile pour deux jours nous avons été visiter une grotte qui abritait durant le guerre du Vietnam un hôpital. Ensuite nous nous sommes rendu au point culminant de l’ile situé au milieu d’une foret luxuriante.

JPEG - 291.5 ko

Voici déjà venu le temps pour nous de retourner a Hanoï pour quelques jours, le temps de faire quelques visites et quelques achats avant de rentrer en Belgique pour certain et prendre la direction de la Chine Pour d’autres ...


25/05/2014

Vous n’avez plus eu de nouvelles depuis plus d’un mois, en effet nous n’avons pas eu beaucoup de temps à consacrer à notre site. Nous avons préféré profiter du Vietnam, de nos amis et surtout de la visite de nos parents durant 3 semaines.

Après avoir quittés le Cambodge et ses nombreux casinos à la frontière, nous sommes arrivés au Vietnam. Le passage par l’immigration se passe très bien, Sami est même restée dehors pour garder les vélos. Dès le passage de la frontière la route change nous passons d’une simple route à deux bandes à un grand boulevard deux fois deux bandes. Mais attention, c’est loin d’être de trop car le trafic au Vietnam n’a rien avoir avec les autres pays d’Asie du Sud Est. Il y des mobylettes partout et dans tous les sens ce qui nous oblige à rouler l’un derrière l’autre et rester en permanence concentrés. Nous roulons deux jours avant d’arrivés a Ho Chi Minh, l’entrée dans la ville est un peu sport car le nombre de mobylette a encore augmenté et nous sommes maintenant sur une route à 8 bandes. Deux dans chaque sens uniquement pour les mobylettes et deux pour les voitures, nous sommes obligé de roulé assez rapidement pour rester dans le flux des mob’s.

Pour avoir une idée du trafic regardez cette vidéo.

Nous avions réservé un hôtel proche de la gare pour facilement embarquer pour Hanoi. Dès notre arrivée nous nous rendons à la gare

JPEG - 268 ko

pour savoir comment faire avec les vélos, après une heure de recherche nous trouvons enfin quelqu’un qui parle un peu anglais. Il nous dit de revenir demain matin à 8 heure pour enregistrer les vélos et nous indique un prix de 35€ par vélo, nous trouvons ça chère mais bon on verra demain. Le lendemain matin réveil à 7h30 pour envoyer les vélos à Hanoï. Nous enregistrons les vélos et payons moins de 20€ pour les deux vélos, bonne surprise. C’est avec un peu de stress que nous laissons les deux vélos en espérant les retrouver intact 3 jours pus tard à Hanoï ? Nous profitons de l’après midi pour visiter le centre de Ho Chi Minh, hormis la Poste centrale et quelques autres beau bâtiment la ville n’est pas très intéressante et ressemble fort à nos ville moderne.

JPEG - 305.3 ko

Le 28 mai au matin nous embarquons pour 30 heures de train en direction de Hanoi. Les bras remplis de nos bagages et de vivre pour tout le trajet. Nous avions choisi une cabine de 4 personnes que nous partageons avec deux Vietnamiens très calme. Durant le voyage nous nous reposons beaucoup, on regarde quelques films sur l’ordinateur et le temps passe très vite. Dans chaque wagon il y un machine qui distribue gratuitement de l’eau chaude, très pratique pour cuire nos nouilles. Il y a également un service de repas à bord, pas très bon mais ça permet de varier entre les nouille et le riz accompagné de viande.

Après les 30 heures de train nous arrivons à Hanoi, première chose à faire récupérer les vélos. Nous nous renseignons et allons voir à l’entrepôt des bagages, malheureusement celui ci est fermé, il ferme a 17h et il est passé 20h. Nous insistons et restons scotché à chaque membre du personnel que nous croisons mais rien n’y fait personne ne peut ou veut nous aider. Nous décidons de retourné voir une seconde fois à l’entrepôt où nous frappons plusieurs fois à la porte, tout à coup un homme arrive et nous demande ce que nous voulons. On lui explique que nous avons besoin de nos vélos, pas de problème il nous ouvre nous fait payé une taxe ridicule ( moins de 1€) et nous récupérons nos deux vélos. Ils ont légèrement souffert durant le voyage. Les deux guidolines sont abimées et une des sacoches arrière a été arrachées, et le système d’attache est cassé. Ce n’est pas très grave car nous n’en avons plus besoin avant l’Italie.

Énervés par le fait qu’une des sacoches est cassées, nous partons en direction de notre hôtel que nous avions réservé. A notre arrivée mauvaise surprise, la fille de l’accueil qui parle une français irréprochable nous annonce que nous devons nous rendre dans leur deuxième hôtel. Nous étions énervé et fatigué du trajet nous commençons à faire un scandale, après 5 min de négociation elle nous trouve une chambre au 6 eme étages. Ok mais on fait quoi des vélos ? Elle nous dit pas de problème vous pouvez les laisser dans la rue.... Hors de question pour Vincent de les laisser là. Par contre si nous allons dans l’autre hôtel il ont de la place dans la cuisine. L’autre hôtel qui est en réalité situé à 50 m du premier et là nous avons une chambre au premier étage( plus simple avec tout les bagages ).

Le lendemain une longue journée nous attend, nous devons trouver un carton pour les vélos, un sac à dos pour la suite du voyage et trié les affaire à renvoyer en Belgique. Pour le carton pas de souci nous en avions réservé un chez l’importateur Merida par contre il nous les fait payer au prix fort 7,5€ par carton mais ils sont en parfait état et nous n’avons pas envie de courir dans toute la ville pour en trouvé un autre. Le sac à dos quand à lui ça été un peu plus dur car nous trouvons des copies à chaque coin de rue mais aucun vrai sac à dos de marque. Nous finissons par en trouver un original dans un magasin spécialisé. Après avoir emballé les vélos (avec l’aide d’un employé de l’hôtel qui nous pose plein de questions et a l’air en admiration de Vincent) et trié toutes nos affaires, nous nous rendons à l’auberge de Domique, Daniel et Arnaud avec tout nos sacs. Bonne surprise toutes nos affaire rentrent dans leur sac à dos et le poids est bon. Nous passons la soirée au bar de l’auberge des garçons et le lendemain matin nous nous rendons en bus pour accueillir nos parents à l’aéroport.

Quel bonheur de retrouver nos parents après si longtemps. Nous prenons la navette qui d’après eu nous emmène à l’hôtel. Après 45 min on nous annonce que nous devons payer 2€ de plus par personne pour être déposé a l’hôtel. Nous refusons et le bus continue sa route jusqu’au terminal. Là le chauffeur nous dit c’est fini nous discutons 15 min et rien à faire. Nous devons prendre un taxi pour aller à l’hôtel, ce dernier qui à compris la situation en profite pour faire un bon détour et nous faire payer plus cher.

Nous installons les parents dans les chambres et nous voila repartis pour l’aéroport, cette fois pour emmener les garçons et nos vélos. Le trajet se passe beaucoup mieux, nous avions réservé un mini bus pour nous 5 et les vélos rentrent donc facilement. Nous enregistrons les 3 bagages et les 2 vélo,s ils avaient droit à 3x 30kg plus 2x10 kg pour les vélos. Avec toutes nos affaires nous arrivons a un total 108 kg, oufff pas de supplément et tout part en direction de Bruxelles ou Michel (l’oncle de Vincent) récupérera tout.

La suite de notre voyage, avec un descriptif des étapes faites avec nos parents, dans quelques jours ... Nous vous parlerons de certaines Copines dans les montagnes de Sapa, de pic rocheux terrestre et maritime et d’un séjour sur une île pas si déserte que ça !

1 Message

  • Vietnam 28 mai 2014 13:51, par tetef

    Pfiou quelle aventure ! On voit que chaque euro compte, surtout quand il ne se justifie pas... En tout cas le vélo c’est beaucoup mieux quand on est dessus, que de le trimbaler. En tout cas le sac à dos ça va vois changer. Bonne continuation !

    Bises

    Tetef

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé |